Petites et grandes histoires de notre village


Nous cherchons à travers ces pages à redonner vie au passé de notre village.
Elles ont donc vocation à évoluer, s’enrichir au fil du temps, et de vos apports qui seront les bienvenus.
N’hésitez pas à nous confier vos documents : scannés au plus vite ils vous seront rendus et la mémoire collective ainsi enrichie ; d’avance merci !
Votre contact : Mairie d’Ormoy-la-Rivière


Ravaillac…
s’il n’était pas passé par Étampes, aurait-il assassiné le roi Henri IV ?

Portrait de Ravaillac avec trois médaillons représentant Henri IV, Marie de Médicis et Louis XIII.
Gravure réalisée par Christoffel Van Sichem

C’est en passant devant une statue du Christ avec sa couronne d’épines, en 1610 à Étampes, que Ravaillac a décidé de mettre en œuvre son projet d’assassinat visant Henri IV.

S’il n’était pas passé par Étampes , Ravaillac aurait-il tout de même commis ce forfait ?

Nous n’aurons jamais la réponse !

Pour découvrir (ou relire) toute cette histoire cliquer sur la gravure


Les violents orages de grêle du 13 juillet 1788, à un an de la révolution française…

Trajectoire et orientation des deux bandes de grêle principales du 13 juillet 1788

Un an avant la prise de la Bastille, la France est traversée par un coup de tonnerre et une averse de grêle exceptionnels.

Notre commune fait partie des zones dévastées par le passage de cet orage, souvent qualifié d’ouragan.

Les récoltes sont dévastées, le prix du pain augmente… et bientôt la colère.

Pour découvrir comment ce phénomène météorologique a été vécu et décrit, cliquer sur la carte


Mairie – Ecole d’Ormoy-la-Rivière

……….Mairie Ecole d’Ormoy-la-Rivière (1906)

« Monographie communale », chapitre sur l’Instruction publique, et construction de la Mairie-Ecole au XIXe.

Avec cet extrait de la monographie communale d’Ormoy-la-Rivière vous pourrez ici découvrir ce qu’était l’instruction publique dans le village au XIXe et connaître l’histoire de la naissance du bâtiment qu’est notre mairie.

Pour lire ces pages, cliquer sur l’image


Aux poilus d’Ormoy-la-Rivière

Le 11 novembre 2019 a été réalisée une exposition en hommage aux poilus ormoisiens répertoriés sur la plaque mémorielle apposée sur le mur de l’église Saint-Etienne.
Le document (téléchargeable en un clic sur l’image) regroupe le fruit de recherches réalisées par un groupe de généalogistes amateurs ; ils se sont tout particulièrement penchés sur les parcours militaires de ces appelés, « Morts pour la France ».
Ces recherches, qui visent à retracer pour chacun de ces noms les circonstances de son décès et à situer son existence au sein de la commune, se sont donc principalement centrées sur les sources militaires.

Nota : si vous désirez visiter les pages indiquées par des liens hypertextes les ouvrir dans un nouvel onglet.


Un blason chargé d’histoire pour Ormoy-la-Rivière

……© Mairie d’Ormoy-la-Rivière

Simonin de LANDREVILLE à l’époque médiévale,
Paul-Marie Denis GAUTIER de CHARNACE au XIXe,
deux Ormoisiens de renom dont les écus ont inspiré le blason dont se dote Ormoy-la-Rivière en cette fin 2020.

Pour en connaître l’histoire, cliquer sur le blason.


Charles Ruelle

……….Fusilier (1804 – 1807)

… un enfant du village à la bataille d’Austerlitz.

Voici de quoi retracer quelques heures d’Histoire des 1er et 2 décembre 1805, heures au terme desquelles un Ormoisien a trouvé la mort.

Pour lire ces pages, cliquer sur l’image


Henriette Bellessort … ou Henriette de Téhéran

Henriette de Téhéran – Auto portait

« Sur les traces d’une peintre ormoisienne au Moulin de la Planche »

Cette artiste peintre née en Perse prit pour nom d’artiste « Henriette de Théhéran ».

Installée pendant plus de vingt ans au Moulin de la Planche, elle y décède fin 1928.

Ces pages retracent une partie de sa vie, dont la période dans notre village.

Pour les lire, cliquer sur l’image